Révisons nos classiques!

La correction en image: ici.

Merci à Juliette et bravo à Marguerite!